Il ne vous a sûrement pas échappé que, depuis quelques années, la santé mentale est devenue une des préoccupations centrales de bon nombre de personnes. En effet, nous avons vu fleurir les livres sur le développement personnel, les documentaires, les interviews.

Le tabou sur le bien-être psychologique semble enfin avoir été levé et les articles sur le sujet sont légion. Aujourd’hui, nous allons aborder une question cruciale à laquelle nous vous apporterons quelques réponses : comment se sentir mieux psychologiquement ?

Le pouvoir du chi

Le pouvoir du chi ou qi est un sujet dont nous n’entendons pas suffisamment parler dans la psychologie. Pourtant, il existe depuis des millénaires sur le continent asiatique et revient sur le devant de la scène avec l’avènement des techniques orientales et des médecines et thérapies parallèles. Mais qu’est-ce que le chi, exactement ?

Le chi, c’est en fait l’élément reliant toutes les composantes de l’univers, on l’appelle également souffle de vie. Ainsi, ce souffle de vie de trouvé en nous mais aussi en tout ce qui nous entoure, et il se trouve facilement déséquilibré car aisément influençable.

Il sera donc influencé par votre environnement, mais pas seulement : votre alimentation sera un facteur à prendre en compte, tout comme votre forme physique ou les vibrations et les énergies données et ressenties par et grâce à votre entourage.

Qu’est-ce que le chi ?

Le pouvoir du chi, c’est un pouvoir émotionnel qui prend tout naturellement racine dans vos sept chakras (sept points cardinaux alignés depuis votre crâne jusqu’à votre moelle épinière), et qui irradie jusqu’à toucher chaque cellule de votre organisme.

Un déséquilibre de votre chi déséquilibrera vos énergies et sera donc pathogène, ainsi pour le ré-harmoniser il vous suffira de vous tourner vers le taï Chi, le yoga, l’aïkido… toute pratique sportive et méditative composée de mouvements lents destinés à vous faire retrouver calme intérieur et apaisement.

Vous pouvez aussi vous tourner vers l’acupuncture, les massages shiatsu ou… le feng shui. Eh oui, la disposition de vos meubles influence votre environnement et les flux du Chi.

Ne pas se renfermer sur soi-même

La tentation peut être grande de fermer les volets, de tirer les rideaux et de vivre son mal-être dans le noir mais il est important de conserver des interactions avec votre entourage, même brèves, même futiles. Cela vous aidera à garder un ancrage dans la réalité.

Conserver une pratique physique

Par pratique physique, nous ne vous ordonnons pas de vous mettre au sport dans la minute qui suit, ou même de vous y mettre tout court. La santé psychologique peut rapidement se dégrader si votre corps n’est plus du tout sollicité et si vous rester immobile une grande partie de la journée.

Ainsi, votre corps peut être mis en mouvement par des gestes simples comme prendre les escaliers au lieu de l’ascenseur, aller faire un tour du pâté de maisons ou bien encore faire minutieusement et lentement le tour de chaque pièce de votre maison ou appartement. Cela peut sembler idiot, mais cela fonctionne.

Écrire chaque soir une liste de choses qui vous ont fait du bien

Instaurer un rituel aide à se maintenir en activité, et si cela peut sembler difficile vous apprendrez que trouver cinq choses qui vous ont fait du bien au cours de la journée et pour lesquelles vous êtes reconnaissant n’est pas si compliqué.

Miser sur la respiration

Là encore, cela peut paraître idiot et simple comme bonjour, mais nous sous-estimons ses bienfaits. La technique de la respiration carrée pourra vous relaxer en dix minutes.

Inspirez par le nez durant deux secondes, retenez votre souffle deux secondes, expirez par le nez pendant deux secondes, retenez votre souffle une nouvelle fois durant deux secondes. Répétez l’exercice autant de fois que nécessaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici